GCSMS

De 2011 à 2016 la France mène sur quatre villes, dont Toulouse, l’expérimentation « un chez soi d’abord ».

Elle répond à la question des publics sans-abris qui présentent des troubles psychiques sévères et qui échappent aux dispositifs classiquement proposés.

Il s’agissait d’appliquer un modèle ayant fait ses preuves outre-Atlantique, d’en mesurer l’efficience et de déterminer les conditions de sa reproduction dans le contexte français.

Ce dispositif se distingue de l’offre classique, car il ne conditionne pas l’accès à un logement ordinaire à la réussite d’un certain nombre d’étapes préalables comme l’arrêt des consommations psychoactives ou à la prise de traitement relatif aux troubles psychiques.

 

Le Comité interministériel du programme expérimental réuni le mardi 5 juillet 2016 a préconisé la pérennisation des sites expérimentaux ainsi que le déploiement maîtrisé du programme sur tout le territoire national. Il a considéré au regard du résultat de l’expérimentation que le dispositif répond à un réel besoin conforme aux orientations générales des politiques publiques en faveur des publics ciblés et apportant une plus-value en comparaison avec l’offre sanitaire, sociale et médico-sociale existante.

 

Dans ce cadre le décret n°2016-1940 du 28 décembre 2016 relatif au dispositif d’appartements de coordination thérapeutique “Un chez-soi d’abord” comportant un logement accompagné définit le nouveau cadre légal des sites expérimentaux.

Un groupement de coopération social et médico-social (GCSMS) doit être créé afin de poursuivre notamment le travail de décloisonnement initié par l’expérimentation entre les secteurs de la psychiatrie, de l’addictologie et du logement.

A ce titre les trois porteurs historiques, l’Hôpital Gérard Marchant représenté par sa directrice Mme Pasquet, l’association Clémence Isaure représentée par sa directrice Mme Lacoste Martine, et l’association Soliha 31 représenté par sa directrice Mme Dominique Beltramé-Moncouet qui ont porté le dispositif durant la période expérimentale, poursuivent son déploiement autour du GCSMS.

Le Groupement de Coopération Social et Médico-Social toulousain a été officiellement créé le 20 décembre 2017.

Il pilote donc l’organisation et la gestion de moyens humains, administratifs, logistiques, techniques, sociaux, médico techniques et médico sociaux mutualisés et tout autre moyen nécessaire au bon fonctionnement des appartements de coordination thérapeutique « Un chez-Soi d’abord » – Toulouse.

 

Pour ce faire :

  • Mme Dominique Beltrame-Moncouet, directrice Soliha 31 assure la gouvernance du groupement au poste d’administratrice
  • Mme Martine Lacoste, directrice Clémence Isaure est administratrice suppléante.
  • M. Vincent Lézac est le directeur opérationnel

 

L’équipe dédiée pluridisciplinaire en contact direct avec le public est composée d’une quinzaine de salariés alliant le sanitaire, le social et les métiers de la gestion locative (coordinateur d’équipe, infirmier, médecin, psychiatre, interne, éducateurs, technicien, gestionnaires immobiliers) sous la responsabilité d’un directeur opérationnel.

 

Le travail de l’équipe est guidé par la notion de rétablissement. L’équipe adapte sa démarche d’accompagnement à chaque personne en fonction des choix, des demandes et des besoins des personnes accompagnées.

La souplesse déclarée de l’accompagnement permet la mise en place d’un parcours thérapeutique innovant au plus près de la réalité ou encore un parcours de rétablissement.

Magazine Fédération SOLIHA n°22 – Mars 2018